probleme-plomberie-locataire

Propriétaire, locataire : qui doit payer les travaux de plomberie ?

La location a ses avantages et ses inconvénients. Pour le locataire, il faudra compter avec certaines charges locatives. Il en est de même pour le bailleur, mais en termes de plomberie, il faut savoir que toutes les réparations n’incombent pas toujours au propriétaire, le locataire doit aussi participer.

À qui incombent les réparations en plomberie ?

Que les problèmes de plomberie se réfèrent à des anomalies au niveau de l’installation ou à une dégradation des équipements ou de l’installation due à la vétusté de la maison, il faut savoir que les coûts de réparations ne reviennent pas toujours uniquement au propriétaire. Dans le cas d’une fuite d’eau par exemple, ce qui se rapproche d’un problème de plomberie classique, il y a des cas où le propriétaire ne sera pas toujours le seul à payer plein pot.  Si la fuite apparait à la suite de l’usure d’un joint ou d’une vis de serrage alors, il revient au locataire de faire les réparations. En effet, le décret du 26 août 1987 sur les réparations locatives énonce que ce genre de réparation rentre dans les tâches qui incombent au locataire, et ce, dans le cadre de l’entretien de son logement.

Les réparations à la charge du locataire et du propriétaire

Le locataire devra prendre toutes les réparations de tous les équipements mis à sa disposition incluant le changement de vis ou de joint. Il se doit aussi d’assurer l’entretien annuel de la chaudière. Pour cette dernière, il est impératif de confier l’opération à un professionnel agrée et spécialisé dans le domaine comme ceux présentés sur le site http://www.gegos.eu/prestations/. Ce dernier est le seul à pouvoir délivrer une attestation au locataire qui pourra être présenté en cas de sinistre.

Si la fuite d’eau provient du tuyau de l’immeuble ou d’une brèche dans le tuyau d’évacuation alors, la loi nº 89-462 du 6 juillet 1989 impose au propriétaire de prendre en charge les réparations. Aussi, avant de proposer son bien à la location, le propriétaire devra s’assurer que le logement qu’il propose répond à la réglementation en vigueur. Que le problème existât avant que le contrat de location ait été signé, mais qu’il est apparu après l’emménagement du locataire ou que le problème soit apparu après la signature du contrat, dans les deux cas, la prise en charge des frais se référant aux réparations revient au propriétaire. De son côté, le locataire devra bien vérifier l’état de la plomberie du bien loué avant de signer le contrat de location.